fbpx

Les GIF font l’actu #23

Partagez cet article :

Le monde a beau devenir fou, la revue de GIF revient toujours, imperturbable, pour servir au monde sur un plateau les meilleures images animées du web, au gré de l’actualité. Chaque mois, c’est avec soin que nous sélectionnons pour vous des GIF qui surprennent, qui font rire ou, même, qui font mal aux yeux. Pas de limites, quoi.

 

Si même les bonshommes des feux tricolores s’y mettent, on ne va pas s’en sortir. Des municipales en France au contexte international, cette entrée dans le printemps a vu les batailles éclater comme des bourgeons. Et le printemps, justement, au milieu de tout cela ? Ben, pas mal, à part en GIF où, là, nos yeux ont eu aussi un peu lutté pour ne pas pleurer :

 

Bon, pour tout avouer, on a même cru que le printemps ne se ferait pas du tout… On cherchait un peu de soleil et de vie dans les GIF et puis, finalement… Oh, après tout chacun sa vision, hein… Mais bon.

 

Il faut dire que le temps est resté assez longtemps incertain, à peu près autant que le sort de l’Ukraine. Sans rentrer dans les détails, on a quand même trouvé quelques GIF tentant de résumer la crise… La géopolitique en trois images, un concept !

 

. On a déjà eu l’occasion de le mettre à l’honneur dans ces revues, notamment dans la dernière (avec les JO de Sotchi en fond) ; cette fois, on le retrouve un peu moins à son avantage… Sacré Internet.

 

Personne n’a vraiment pu passer à côté du sujet, qui préoccupe autant qu’il interroge par la complexité du contexte. Loin des tractations géopolitiques, Jimmy Fallon a mis en scène une conversation entre Obama et Poutine sur fond de… Candy Crush Saga ! La guerre, pourquoi pas, mais avec des bonbons, merci.

 

Des batailles, il y en eut dans l’actu. Dans toutes les communes de France, même, à l’occasion des élections Municipales. Comme toutes les batailles, ces luttes ont couronné des vainqueurs et laissé derrière elles des vaincus, voire des blessés. Jean-Claude Gaudin, lui, a survécu à la bataille de Marseille. Une fois n’est pas coutume, on le retrouve aujourd’hui en GIF… Mais en accéléré. C’est quand même un peu plus drôle, quoique légèrement anxiogène au passage :

 

Dans la foulée des Municipales, la France a hérité d’un nouveau Gouvernement. Et si le lien entre politiques locale et nationale n’est pas forcément évident pour tout le monde, l’impact a bien été ressenti avec, en manifestation apparente, le changement de premier ministre et la recomposition du bouquet ministériel. On notera le retour de Ségolène Royal dont les fans, toujours actifs, nous ont gratifié au fil des années de GIF inoubliables. Merci à Blingee, qui rend possibles ces mises en scène :

 

Batailles, alors ? Pas toujours, heureusement… Après ce GIF apaisant, plongeons-nous un instant dans cet échange de rires entre le nouveau premier Ministre, Manuel Valls, et le nouveau ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg :

 

Voilà, enfin un peu d’esprit printanier ; elle est pas belle la vie ? Histoire de se mettre un peu de baume au coeur et de vert – pelouse – dans les yeux, revoyons ensemble ce but de Javier Pastore pour le PSG face à Chelsea en ligue des Champions, synonyme d’avance confortable pour le club parisien dans l’optique du match retour et synonyme, pour le football français en général, de potentiels points UEFA à venir si le club continue sur sa lancée. Et en plus, c’est un beau but, pourquoi se priver ?

 

Allez, finalement les beaux jours arrivent, non ? C’est en tout cas sur cette note positive que nous vous laissons quelques temps avant de vous retrouver dans quelques semaines. D’ici là, profitez bien de la vie, de l’air pur, des Internets – avec modération – et prenez soin de vous, loin de l’exemple ci-dessous (à ne pas reproduire) !

 


Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 3.0 France.


Partagez cet article :

1 thought on “Les GIF font l’actu #23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *